François Léger est heureux de vous présenter un poème ne manquant pas d'humour trouvé dans l'une des premières pages du numéro de printemps de la revue "FLORILEGE".  Avec "La Dalle", voilà en effet un poète qui semble se gaver de matériaux indispensables à sa construction et à l'ordre de celle-ci... Claude DUSSERT ne sera pourtant pas satisfait  de son ouvrage en voyant finalement celui-ci, en jugeant que "Tout cela avait le fond amer... Le goût mauvais... D'un poème raté...

Voilà,en 2019, une époque où tant de gens sont satisfaits - fiers - de tout ce qu'ils font, admiratifs de leurs propres qualités -quelques lignes montrant qu'il y a encore des gens de talent qui remettent celui-ci en cause... Cela réconforte et nous amène à réfléchir...

 

Numérisation_20190525